Accueil > Actualités > Cabaret musical « Les Blues Gustaves »

Cabaret musical « Les Blues Gustaves »

Au cours de l’année scolaire 2014-2015, les élèves des classes musicales du lycée, option, spécialité, chorale, ont travaillé en commun sur un projet de cabaret musical, Les Blues Gustaves. Ils ont écrit des textes, composé des musiques, réalisé des arrangements, se sont entraînés à improviser, ont produit des chorégraphies dans le cadre des travaux pratiques des cours de musique et des ateliers pour arriver à un spectacle d’une heure qu’ils ont donné deux fois, les 17 et 18 Avril au Théâtre Michel Dèque de l’association Tréteaux 90, à Belfort, plus une reprise partielle lors de la journée lycéenne.

La Chanson des Gustaves

La musique de la Chanson des Gustaves a été composée par Sehla Mengouchi et Louis-Taïs Landault de 1ère L1 sur des paroles proposées par leur professeur. La section rythmique était composée de Mathis Gérard (programmation de la batterie sur l’enregistrement), Anna Bourennane (basse) Louis-Taïs Landault et Jérôme Brie (claviers). La chorégraphie a été élaborée par les Terminales L1.
L’enregistrement a été réalisé en cours avec le logiciel Cubase Artist 8.

Soleils couchants

La chanson Soleils couchants a été composée en TP d’un cours sur les relations entre musique et texte par Louis-Taïs Landault, sur un célèbre poème de Paul Verlaine en s’attachant à créer l’ambiance suggérée par le texte. Louis en a assuré l’accompagnement, avec Anna Bourennane à la basse et Célia Hervé à la flûte. Des élèves qui n’étaient pas en option musique se sont rajoutées au projet par le biais de la chorale, comme Floriane Kalbe, Laura Cordier et Victoria Beurrier, auxquelles s’ajoutent ici les voix de Hsin Chen (qui a appris le Français en chantant !), Pauline Aubert , Sehla Mengouchi et Célia Hervé.

Baby you’re on my mind

Cette chanson qui évoque la pop afro-américaine est la contribution au répertoire des Blues Gustaves des secondes Ionesco inscrits en option musique, Clémentine, Sarah, Simon et Mathis, dans un groove à la fois lent et dansant. En partant de leurs goûts musicaux communs et en se risquant à écrire des paroles en Anglais, Clémentine Paillard, Sarah Groff, Simon Mugaragu et Mathis Gérard ont amené une touche très "Black’n Groovy" au répertoire des Blues Gustaves, ce qui était somme toute dans la lignée de leurs illustres inspirateurs, les Blues Brothers. Un petit coup de main pour l’arrangement du professeur (les amateurs reconnaîtront dans le pont un clin d’oeil au style de Supertramp) et toute l’équipe a adopté ce morceau. La section rythmique habituelle, Mathis ayant programmé la batterie électronique pour l’enregistrement, lequel a été effectué en classe, les élèves apprenant à manipuler le logiciel Cubase Artist 8 pour les prises de son et le professeur apprenant sur le tas à faire le mastering et le mixage final.

Quand t’es là j’suis bien

Les élèves de 1ère option musique ont écrit et composé ce titre dans une sensibilité plus proche de la chanson française fin XX°. Un nouvel exemple d’écriture collective réalisée en cours, en séance de TP, et dont le texte est un hommage à l’amitié envers et contre tout, les petites brouilles du quotidien, le temps qui passe. Du vécu. Les élèves de 1ère option musique, issus des 1S4 et 1L1, Célia Hervé, Pauline Aubert, Sehla Mengouchi et Louis-Taïs Landault ont écrit et composé ce titre qui est venu enrichir le répertoire des Blues Gustaves, avec un effort louable de chant à deux voix sur le refrain (ouh, ça semble dur à créer la première fois !). C’est une chanson de groupe entraînante et menée à la baguette par le maestro batteur Mathis Gérard, qui a réalisé la partie de batterie électronique de l’enregistrement. Les prises de son ont été faites en cours par les élèves, en général deux voix à la fois et en overdubbing (superposition des différentes prises), ce qui était une "gymnastique" musicale totalement différente du travail scénique effectué en Avril, et pas nécessairement plus facile ! Toute l’équipe chante et c’est la section rythmique habituelle, Mathis, Anna, Louis et le professeur.

L’enterrement de vie de garçon à Ornans

Une chanson écrite par Jérôme Brie pour les Blues Gustaves, clin d’œil au tableau L’enterrement à Ornans qui fit scandale en son temps, et qui permet aux deux MC du cabaret, Inola et Yanis, de s’essayer aux acrobaties du vocal scat. Contrairement à ce que sous-entend le texte de la chanson, Ornans est une petite ville agréable à vivre et particulièrement charmante. Sur scène, la chanson commençait par une marche funèbre magistralement menée par Simon, on l’a coupée pour l’enregistrement. Vous apprécierez le bel accord final type "barber quartet", à trois voix normalement mais le compte n’y était pas toujours ! Les spectateurs attentifs remarqueront un intrus dans l’équipe des Blues Gustaves, toute réclamation est à adresser à qui de droit.


Un lien vers un des plus beaux barber quartet des années 30, celui des Mills Brothers : https://www.youtube.com/watch?v=JCQ0KyYFM1M

I think of you

Cette ballade jazzy soul full a été écrite et composée par Sehla Mengouchi et Louis-Taïs Landault de 1ère L1 en développement d’une improvisation réalisée en cours lors d’une séance de TP sur les bases du langage musical, le mode pentatonique mineur. Le but était au départ de s’approprier des éléments de modalité et de s’essayer à l’improvisation. Une des principales qualités de l’improvisateur étant de se rendre sensible et ouvert à ce qui vient, on comprendra qu’il était pertinent d’encourager Sehla et Louis à retenir et développer après coup les bonnes idées et le feeling qu’ils avaient spontanément créés. Comme tous les rythmes lents avec des notes tenues, c’est malgré sa facilité d’écoute un des morceaux les plus difficiles à interpréter du répertoire des Blues Gustaves. S’ajoutait à la difficulté le fait d’être en petite formation, il a fallu faire avec une bonne dose de trac !

J’ai la poisse

Une chanson vintage et chorégraphiée façon Rhythm’n Blues (pas R’nB, hein, le vieux truc). Les TL1 ont tenu à produire un titre plein de joie de vivre, ce qui les a menés à prolonger l’écriture du texte et de la musique par l’écriture d’une petite chorégraphie. On s’approche de l’œuvre d’art total à grands pas chaloupés. Un titre sous les auspices de Vian et Salvador avec leur "Blues du dentiste" ; juste l’envie de faire rire et mettre en train ! Les TL1, Igor Barbe, Yanis Kaâniche, Marie Perroz, Elise Thomas et Inola Pertile, après avoir écrit texte et musique, ont dû se rendre à l’évidence : il fallait bouger ! Décidément, la scène, c’est un métier... Il n’était pas simple du coup d’enregistrer cette chanson en cours, sans l’énergie de la scène et du mouvement, et sans le rythme des enchaînements et des poses. Qui plus est, le professeur apprenait tout juste à se servir du logiciel de Home Studio, Cubase Artist 8 et le tout ressemblait à un parcours d’obstacle.

While why

De la pop frenchy faite maison interprétée par Inola Pertile à la voix étonnante par son registre et sa souplesse, et en choristes ses amis de TL1, Marie Perroz, Élise Thomas, Yanis Kaâniche et Igor Barbe, jonglant avec des tenues ou des contrechants à deux ou trois parties. Une petite chanson écrite par Jérôme Brie pour les Blues Gustaves, qui réclame un travail d’interprétation délicat : l’anglais, le chant en douceur à deux ou trois voix, la voix soliste en-dessous des backgrounds de choeur... La particularité du son de ce morceau est dû à la facilité avec laquelle Inola chante dans le grave, ce qui lui permet de passer en-dessous des voix d’accompagnement, ce qui est une disposition assez rare en musique car souvent périlleuse. Là les nuances sont bien menées et du coup ça fonctionne !
La section rythmique est la même que d’habitude, Louis et le professeur aux claviers, Anna à la basse et Mathis à la batterie. L’enregistrement a été réalisé en cours par les élèves avec Cubase Artist 8.